Développer l'employabilité des populations et la filière mangue au Burkina Faso

 

ARCHIPELAGO est un programme européen de 4 ans, financé par l'Union Européenne à hauteur de 15 millions d’euros dans le cadre du Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique (FFUE pour l'Afrique). 

 

  

 Les objectifs du FFUE pour l'Afrique

Le Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique (FFUE pour l’Afrique) vise à :

  • Favoriser la stabilité et contribuer à une meilleure gestion des migrations, notamment en s'attaquant aux causes profondes de la déstabilisation, des déplacements forcés et de la migration irrégulière. 
  • Améliorer l'employabilité des jeunes par des mesures ciblées de formation technique et professionnelle
  • Renforcer les compétences entrepreneuriales des PME dans 12 pays de la région du Sahel et du Lac Tchad.

Les objectifs du projet ARCHIPELAGO

  • Améliorer durablement l’employabilité des femmes, des jeunes, des migrants de retour
  • Développer la filière mangue dans les régions des Cascades, des Hauts Bassins et du Centre du Burkina Faso

Le différentes actions du projet ARCHIPELAGO

  • Formation et insertion socio-professionnelle des femmes, des jeunes et des migrants de retour par des modules de formation en alternance (centre de formation-lieu de travail).
  • Promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes et des femmes (formation et kits d’installation pour leur auto-emploi)

 

 

 

Mise en oeuvre 

La gestion et la mise en œuvre du programme ARCHIPELAGO est assurée par un consortium composé de trois structures européennes représentatives du secteur privé :

  • l’organisation SEQUA pour l’Allemagne,
  • l’organisation EUROCHAMBRES
  • l’organisation CPCCAF pour la France dont la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône est membre.

Dans le cadre de ce programme, la CMA du Rhône s’est engagée depuis le 1er décembre 2019 en partenariat avec les Chambres consulaires du Burkina Faso : la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des Métiers de l’Artisanat et la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso.

    Ce partenariat franco-burkinabé permet de tisser des relations d’affaires entre les deux pays et de renforcer les offres des Chambres avec de nouveaux services innovants d’accompagnement entrepreneurial. Le projet s’appuie notamment sur la coopération régionale décentralisée déjà en œuvre entre la région Auvergne-Rhône-Alpes en France et la région des Hauts Bassins au Burkina Faso.

       

      Les chiffres clés

       

      30
      mois de réalisation

      600 000
      euros de budget

      600
      bénéficiaires directs

      (jeunes entre 15 et 40 ans, migrants de retour, PME, organisations d’appui du secteur privé, centres de formation, agences de promotion de l’emploi) sensibilisés sur les opportunités offertes par l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP)

      480
      jeunes formés

      via des modules de formation professionnelle en alternance (centre de formation et entreprise) et en formation à l’entrepreneuriat

      100
      chefs d’entreprises locales sensibilisés

      à la formation et l’apprentissage en milieu de travail

      35
      formateurs locaux formés

      3
      services développés

      au sein de structures locales d´appui aux PME

      3
      dispositifs de certification développés

      reconnus par les autorités compétentes

      Cette page a été réalisée avec le financement de l'Union européenne via le Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne (FFUE / EUTF). Les opinions qui y sont exprimées ne doivent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne ou celle du consortium responsable de la mise en oeuvre du programme ARCHIPELAGO.

      En partenariat avec :

               


      Contact :
      Francis BOULAMOY
      Tél. 04 72 43 43 67
      f.boulamoy[AT]cma-lyon.fr