Les 4 secteurs d'activités de l'artisanat

510 activités d'avenir tournées vers le service et l'innovation

En rassemblant plus de 510 activités différentes, l'artisanat occupe une place privilégiée dans l’économie française.

Des activités les plus traditionnelles (maçonnerie, menuiserie, boucherie.) aux plus modernes (micro-électronique, son et image, génie climatique.) y compris les services (mécanique, coiffure, confection...) et la création artistique (céramique, bijouterie, arts graphiques, décoration), l'artisanat permet à chacun de construire son avenir à sa mesure.

L'entreprise artisanale

Une entreprise artisanale exerce à titre principal ou secondaire une activité de production, de transformation, de réparation ou de prestation de services. 

L'entreprise artisanale doit être immatriculée au Répertoire des Métiers tenu par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat.

A sa création, l'entreprise artisanale ne doit pas employer plus de 10 salariés.

La qualification professionnelle

Les personnes physiques et les dirigeants des entreprises relevant du secteur de l'Artisanat peuvent se prévaloir de la qualité d'Artisan dès lors qu'ils justifient d'un diplôme, d'un titre ou d'une expérience professionnelle dans le métier qu'ils exercent, dans des conditions définies par décret en Conseil d'État.

Depuis la loi du 5 juillet 1996, la qualification préalable est obligatoire pour les activités artisanales qui mettent en jeu la santé et la sécurité des consommateurs. Cette exigence de qualification est satisfaite par l'obtention d'un diplôme, ou par la validation d'une expérience professionnelle minimum de 3 ans.